Tudi Gozé

Doctorant depuis 2016

Titre de la thèse : “Schizophrénie, affectivité et contact. Perspective anthropologique et phénoménologique”

Dir. Jean-Christophe Goddard (Université Toulouse 2 Jean-Jaurès) et Alexander Schnell (Université de Wuppertal, Allemagne). Cotutelle avec l’Université de Wuppertal

Résumé du projet de thèse : Ce travail portera sur l’articulation de la pensée phénoménologique à la psychopathologie de la schizophrénie et à la clinique psychiatrique. L’axe principal de ce travail est l’affectivité, pensé comme la capacité du sujet à être affecté par le monde extérieur et, en retour, à l’affecter, lui donner sens. Cette perspective s’appuiera en grande partie sur les travaux de Maurice Merleau-Ponty, Henri Maldiney et Marc Richir. Il s’agira de mettre en valeur la pertinence du courant phénoménologique français contemporain pour la pensée psychiatrique. Par ailleurs, il s’agira de mettre en dialogue cette tradition avec les travaux contemporains en psychopathologie phénoménologique dans le contexte anglo-saxon (Josef Parnas, Dan Zahavi, Shaun Gallagher, Louis Sass).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search