Philippe El-Hajj

Doctorant depuis 2020

Titre de la thèse : “Devenir fantôme de la Palestine : savoirs, discours et colonisation. Une épistémè de la violence”

Dir. Elsa Dorlin (Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis)

Résumé du projet de thèse : Notre projet a pour finalité la déconstruction d’une perception phénoméno-ontologique de la vie elle-même dans un cadre néocoloniale précis, un questionnement épistémologique élargi de la normalisation (ou non) de la violence ciblée, en fonction de cette perception. Ainsi, de la perception épistémologique hiérarchisée de la vie à la violence qui en découle, en passant par les relations de domination qui la structurent, il s’agira de s’attarder sur une certaine catégorisation ontologique précarisante de la vie et ce dans le but d’identifier une certaine épistémè de la violence coloniale dont la Palestine est l’espace-temps privilégié.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search