Markéta Jakesová

Doctorante depuis 2017

Titre de la thèse : “Sur la modification et la différenciation des types de corps et de leurs relations avec leurs âmes et/ou leurs esprits dans la culture occidentale”

Dir. Jean-Christophe Goddard (Université Toulouse 2 Jean-Jaurès) et Martin Ritter (Université Charles de Prague, République tchèque). Cotutelle avec l’Université Charles de Prague

Résumé du projet de thèse : Dans mon projet, j’ai l’intention d’explorer la formation et les modifications du soi des individus aux corps non-privilégiés. Ainsi, je compte m’appuyer sur les méthodes élaborées par les philosophes et sociologues liés à la Actor-Network Theory (Bruno Latour, Annemarie Mol) et les représentants de l’anthropologie contemporaine (Marilyn Strathern), afin d’analyser les corps dans leur fluidité, tout en combinant ces approches avec la phénoménologie marxiste française (Maurice Merleau-Ponty), en particulier le concept de la corporéité du soi. Mes références seront également les théories féministes (Judith Butler, Donna Haraway) et les études postcoloniales avec leurs données anthropologiques (Homi K. Bhabha, Rey Chow, Alan Klima).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search