Ivan Bouchardeau

Doctorant depuis 2018

Titre de la thèse : “General intellect. Économie, politique et métaphysique de l’intelligence collective”

Dir. Jean-Baptiste Brenet (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et Jean-Christophe Goddard (Université Toulouse 2 Jean-Jaurès)

Résumé du projet de thèse : Poursuivant nos travaux précédents sur les rapports entre l’intelligence et la politique dans la pensée médiévale, nous souhaitons réfléchir aux implications des nouvelles formes d’intelligence engendrées par la modernité grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Nous déploierons ces implications sur trois plans. Historiquement, d’abord, nous expliquerons en quoi consiste l’avènement du « general intellect », de l’« intelligence collective » et du « capitalisme cognitif » : le monde est-il devenu plus intelligent et l’intelligence plus collective ? En quel sens faut-il l’entendre ? Ensuite, nous souhaitons établir les tenants et les aboutissants politiques de ces phénomènes contemporains : annoncent-ils un avenir plus démocratique ou une empire planétaire ? Surtout, comment redessinent-ils le rapport entre intelligence et communauté, au cœur de la philosophie depuis ses débuts ? Enfin, une enquête métaphysique nous permettra d’évaluer la prétention de certains auteurs à faire de l’intelligence collective un nouvel horizon téléologique de partage, de coopération et de communauté à l’échelle de l’humanité. Leur confiance réside avant tout dans l’axiome selon lequel « le Bien est ce qui est commun », l’intelligence étant commune par essence. Nous pensons au contraire que l’intelligence, si elle possède bien un aspect universel, est surtout une condition de la multiplicité et que le commun, lui, n’a rien de bon en soi.

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search