Blerina Hankollari

Doctorante depuis 2018

Titre de la thèse : “La politique des signes dans la philosophie de Gilles Deleuze”

Dir. Jean-Christophe Goddard (Université Toulouse 2 Jean-Jaurès)

Résumé du projet de thèse : Cette thèse a pour objectif de réfléchir sur le statut de la notion du “signe” dans le corpus philosophique de Gilles Deleuze. Cette notion qui investit l’intégralité de sa pensée se transforme progressivement d’une notion structurelle en une notion machinique. Dans la philosophie de Deleuze, le concept-indice du signe indique et accompagne l’élaboration d’une nouvelle théorie littéraire, ontologique, esthétique, gnoséologique et politique. Réciproquement, c’est le signe lui-même qui sort du système fermé pour entrer dans des régimes géologiques, territoriales, esthétiques, politiques, etc. Ce travail de recherche vise à identifier et analyser ces stations sémiotiques deleuziennes, qui représentent l’une des portes par lesquelles nous pouvons accéder à l’élément créatif et politique de la philosophie de Deleuze et qui ont servi à catalyser sa grille conceptuelle.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search